2ème pôle national par le nombre de ses effectifs, les Pompiers du Nord vouent un attachement particulier à la notion de solidarité.

Et lorsqu'ils se réunissent en Congrès, le rassemblement prend des allures de fêtes studieuse. Ils étaient plus de 300 représentants le 14 novembre 2009 à Somain, appuyés par les autorités départementales et fédérales...

 Reflet fidèle de sa solide et foisonnante Union Départementale, le Congrès des Sapeurs Pompiers qui s'est tenu à Somain en disait long sur les qualités humaines, l'implication et le dévouement des Soldats du feu de notre Département qui se place en deuxième position à l'échelle nationale par le nombre de ses effectifs. Marqué cette année par la présence du Colonel Richard Vignon, premier Président de la FNSPF à faire le déplacement dans le Nord depuis 25 ans, le Congrès de l'UD 59 fera aussi date par la qualité et la densité des travaux de son Assemblée Générale, sa forte affluence et les nombreuses personnalités présentes.

Accueillis par le Lieutenant Taillez, Président de l'UD, et les Administrateurs étaient ainsi présents : le Préfet du Nord, Jean-Michel Bérard, le Sous-Préfet de Douai, Hervé Malherbe, le Président du COnseil Général, Bernard Derosier, le Maire de Somain et hôte de ce Congrès, Jean-Claude Quenesson, le Colonel Philippe Vanberselaert, DDSIS 59, le Commandant Pierre Mazure, Président de l'ODP, le Commandant Gilles Fabry, Président d'Honneur de l'UD 59 et Président de l'Association des Anciens SP du Nord.

Première Journée des Présidents d'Amicale et premier séjour pour enfants dans le Nord...

Dès 8 heures, après accueil des participants venus de tous le Département sous une pluie battante, le coup d'envoi était donné par Fabrice Taillez dans ce splendide théâtre circulaire Gérard Philippe de Somain, habillé de brique et de cuir rouge. Après quelques mots de bienvenus prononcés par le Maire, le Lieutenant Marc Monacelli, Chef du CIS Somain, organisateur de la manifestation avec le Major Raymond Deloffre, vice-Président, déclinait le détail d'une journée au programme dense : Assemblée Générale, revue de troupes, passation de drapeau, défilé motorisé, dépôt de gerbes, vin d'honneur, démonstrations, feu d'artifice, soirée spectacle "sixties" avec en vedette la chanteuse Lili White.

Dans son rapport moral, le Major Patrick Godrie, Secrétaire Général, allait, crise oblige, mettre l'accent sur le nombre grandissant de demandes de secours exceptionnel, d'allocations et autres cas de surendettement, présentée à chaque séance de l'Union Départementale. Il fera en outre l'éco du succès de la 1ère Journée des Présidents d'Amicale, qui s'est déroulée à Gussignies, en présence des Assurances de l'UD et de l'Oeuvre des Pupilles,permettant d'apporter des solutions à des problèmes soulevés par les Représentants des Amicales qui inaugure pour la première fois un séjour de vacances dans le Nord pour nos Orphelins.

Egrennant recettes et dépenses dans son rapport financier, le Trésorier a notamment rappelé que notre Département comptait 11 Orphelins mineurs pour lesquels l'UD déposait chaqque année une somme de 400 € sur des carnets individuels ouverts à ce effet.

Le SDIS et l'Union Départementale mènent une action complémentaire...

Le Lieutenant Taillez a ensuite dessiné les grandes lignes de l'action ainsi que les chantiers de l'UD du Nord, insistant sur nombre de dossiers :

  • Cotisations fédérales
  • Assurances
  • Social
  • Site Internet
  • Secourisme
  • Cotisations Départementales
  • Secrétariat
  • Projets 2010

A une question posée par un congressiste au sujet de la suppression des petits CIS, notamment proches de Somain, le Lieutenant Taillez a répondu que l'UD n'était pas favorables à la fermeture de Centres, mais que  la structure du Centre d'Emerchicourt n'était pas viable : "l'affaire n'est pas défendable, lorsqu'un CIS organise à peine 10 sorties par mois (...) c'est difficilement défendable, mais je continuerai à m'élever contre la fermeture de Centres qui peuvent se maintenir". Le Colonel a ajouté que "la Départementalisation était une rationalisation des Centres"

Représentant des Vétérans, le Commandant Gilles Fabry a apporté comme à son habitude une touche d'humour dans ces débats parfois austères, en appelant les SP retraités à rejoindre l'association des Anciens pompiers du Nord. Il a précisé que la cotisation de 10 € servait à octroyai des primes de fidélité, des primes décès aux Veuves, de même qu'à apporter une contribution à l'ODP.

Pour l'ODP, le Commandant Mazure, qui est chez lui dans le Nord, à rendu un hommage vibrant à ses collègues du pays "Vous êtes les premiers par le nombre, mais aussi par le coeur" a-t-il lancé. C'est en effet plus de 60 000 € que notre Département apporte chaque année dans la cagnotte des Orphelins. "Merci pour nos 900 orphelins, a-t-il conclu. Nous essayons en votre nom d'être l'épaule solide pour remplacer celui qui est parti en action et qui n'est pas revenu".

Pour renforcer les Volontaires, il faut leur apporter souplesse et reconnaissance...

Prenant la parole en présence des Autorités départementales, le Colonel Vignon a rappelé que les SPV représentaient 85 % de l'ensemble de ce qui est à ses yeux "la première armée de France". Citant le rapport de Luc Ferry, le Colonel Vignon a fait état des conclusions de l'ancien minitre "Pour renforcer les Volontaires, il faut leur apporter souplesse et reconnaissance".

Le Président du Conseil Général, Bernard Derosier, a défendu l'action du Département en rappelant que depuis 2001, ce sont près de 550 SP qui ont été recrutés dans le Nord, et que nous comptions 4312 hommes et femmes SPV". Il a également rappelé la création du label employeur, utilisable pour leur communication par les entreprises qui emploient des Volontaires. Répondant à Richard Vignon qui déplorait l'attitude des Députés face aux moyens alloués, Bernard Derosier s'est défendu de restreindre la dotation de l'état en spécifiant que l'empilement des lois a induit des augmentations successives.

Clôturant les allucations officielles, le Préfet du Nord saluera l'implication des SP du Nord dns la campagne de vaccination contre la grippe H1N1. Celui-ci a réaffirmé la politique nationale en matière de Sécurité Civile.

Une soirée - concert au profit des Orphelins...

Vers midi, l'heure est à la passation de drapeau entre le CIS Quièvrechain (Congrès 2008) et le CIS Somain. Après quoi les troupes étaient passées en revue par les personnalités officielles sur la grande esplanade qui fait face au théatre. De là, sous un soleil qui faisait réapparition triomphale, le cortège s'est dirigé vers le monument aux morts de Somain pour un dépôt de gerbes. Ces Cérémonies allaient ensuite se cloturer par un défilé motorisé dans le centre ville. C'est à la caserne de Somain, nouvellement construite sur la zone industrielle de la Renaissance, que tout le monde s'est réuni vers 14 heures pour un apéritif déjeunatoire qui s'est poursuivi jusque 16 heures.

La journée n'était pas finie pour autant : face à un public de plusieurs centaines de personnes, les SP de Somain, associés aux Equipes techniques départementales se sont ensuite livrés à d'impressionantes démonstrations (reconstitution d'une désicarcération, hélitreuillage...)

Dernier temps de cette journée, le feu d'artifice tiré depuis la tour de manoeuvre du CIS. La soirée, au profit de l'Oeuvre des Pupilles, mettait en scène un concert de Lili White dont jeunes et moins jeunes allaient se souvenir longtemps.

Nouveau témoignage de solidarité, le Lieutenant Taillez, a remis, au nom de tous les SP du Nord, un chèque de 39 400 € à l'ordre de l'ODP.

Cliquez ici pour voir les photos...