L’activité sapeur-pompier lie de façon indéfectible opérationnel et associatif. Source d’échanges et de partage, la vie associative resserre chaque jour davantage les liens qui unissent les sapeurs-pompiers de France. Elle recouvre à la fois les activités sportives, la solidarité, la défense des intérêts des sapeurs-pompiers… Du niveau local avec les amicales jusqu’au niveau national de la Fédération en passant par les unions départementales et régionales, c’est la force de notre communauté.

Une amicale par centre de secours, cela représente 7.250 associations sur tout le territoire, sans compter les 98 Unions départementales et les 13 unions régionales. Chacune de ces associations est composée de sapeurs-pompiers élus par leurs camarades, sans distinction de grade ou de statut.

À la tête de ce réseau, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) rassemble toutes ces associations autour de valeurs et d’activités partagées.  Ce formidable réseau de plus de 266.000 adhérents permet de porter des projets de grande envergure grâce à l’implication de chacun de ses membres. C’est pourquoi l’adhésion à l’amicale inclut généralement l’adhésion à l’union départementale ainsi qu’à la Fédération.

Sapeurs-pompiers, la vie associative, c'est vous !
Par leur nombre, leur diversité et le pluralisme qui les caractérise, les associations constituent au sein de la vie des sapeurs-pompiers un creuset inestimable de la démocratie. Le mouvement associatif favorise l’esprit inventif et la création, et libère l’intelligence individuelle et collective. Son utilité n’est plus à démontrer. Il permet l’intervention des citoyens sur tous les sujets qui les préoccupent sur le plan tant social que culturel, sportif ou humanitaire. Le cadre associatif favorise le don de soi. S’impliquer, ne serait-ce qu’un tout petit peu, c’est déjà faire une démarche volontaire ; c’est donner un peu de son temps, c’est gommer l’individualité, c’est donner de son cœur. Mais c’est bien là tout l’esprit du monde sapeur-pompier.